Test résolution sur le Lucky Luke du Néron.


Ce test de résolution est un peu involontaire, un peut par hazard.
Voici l'histoire :
Il m'arrive de participer a des réunions entre amateurs d'images en relief. Dans ces réunions on parle de technique photo, mais pas seulement. Certains des participants sont casanier, d'autres parcours le monde ou font des activités sportives. En parlant montagne avec eux, Claude nous dit : " Il faudra que je retourne au Néron. Il parait que Lucky Luke est de retour." Moi qui ai le vertige, je n'envisage pas d'aller sur le Néron et je ne connais rien de ce Lucky Luke. Claude nous donne des explications. En cherchant sur l'internet on trouve l'équivalent .
Vivant et travaillant sur Grenoble depuis longtemps, je n'ai jamais vu ce lucky Luke. Je suis un peu incrédule, mais il est vrai que j'avais remarqué qu'a certaines heures un point était brillant sur la crête. J'avais alors pensé a une caisse en tolle qui reflétait le soleil et qui abritait des équipements de surveillance suite à l'éboulement ou à l'incendi.

Le lendemain matin depuis ma fenêtre je regardais le Néron à la jumelle, et... je ne voyais rien. Ho! on est en avril, ce serait pas un poisson ça? Surtout que la paire de jumelles est correcte : objectif de 65mm de diamètre, grossissement 20.

Je retourne sur l'internet et lis ce que je trouve sur le Néron. La ballade des crêtes est bien décrite et a déjà fait de nombreux morts et a ainsi poussé a créer les secours en montagne ( wikipedia). Mais il continu a y avoir des accidents, par exemple ici.
Je trouve aussi la description de la traversé des crêtes ici ou l'on lit : partir de Narbonne, prendre le chemin sans balisage jusqu'aux cables fixés à le paroi, emprunter la vire creusée par les romains (Il sont fous ces romains; puisse que l'on est dans les référence aux BD de Goscinny, ça s'impose.) Passer par la passerelle Müller, puis le couloir en Z. (Je recopie ici l'avertissement : Attention, cet itinéraire est très dangereux depuis l'incendie, car le couloir en Z est raide, le terrain instable et les chutes de pierres fréquentes.) Suivre la croupe vers le nord. Enfin je lis : Traverser une zone plus plate, le belvédère Lucky Luke.
Il y a donc bien une histoire Lucky Luke au Néron. Et ça le situe un peu. Il me reste a trouver comment le voir, mes yeux aidés de jumelles n'y arrivant pas. C'est là où évidement je pense aux performances de mes appareils photos.

Je choisi donc mon appareil le plus résolut : Nikon D7100 24 Mpixel. Connaissant un peu les problèmes d'optique, je choisie la longue focale la plus ouverte que j'ai : un ancien 200mm ouvert à 4, fait pour le plein format. Comme le D7100 est un demis format c'est l'équivalent d'un 300mm ouvert a 4, ce qui me semble bien.
L'optique est vieille, elle n'a pas d'autofocus, ni de stabilisation. Je me met donc sur trépied et je prends soin de mettre une durée (10s) de stabilisation entre la remonté du miroir du réflexe et le véritable déclenchement. Voici l'image :


Vous trouvez le champ large! En fait je suis entre 7 et 9 km du Néron a vol d'oiseau, si j'en crois Google Earth. Effectivement je cadre presque complètement l'arrête de cette petite montagne. Derrière la crête et plus loin sont les Bannettes (1800m). Voyons si l'on voit le Lucky Luke. Passons en 100% et recadrons. Il devrait être là :


Hum c'est pas très net. Je ne vois rien, comme a l'oeil!
Est-ce le jpeg ?
Est-ce le réglage de l'image ?
Bon c'est à refaire :


Oui, c'est mieux, mais ne je vois pas grand chose encore. Il y a peut être bien un truc au sommet de la bosse qui n'est pas un arbre. Voyons maintenant en prenant le fichier RAW de la même image et en le travaillant comme il faut.


Il me semble que les couleurs et contrastes sont mieux en RAW. Qu'en pensez-vous? En fait, on choisit au dévellopement du RAW ce que l'on préfère, alors ça ne devrait être que meilleur, mais il faut apprendre a faire et ça prend du temps.
Voyons si on voit le Lucky Luke :


Toujours pas! Pourquoi ? :
Le matin comme ça il doit être mal éclairé.
Le fichier RAW ne permet pas de corriger les défauts de l'optique, car cette optique est vieille, et DXO n'a pas de calibration pour elle.
Regardons les pixels :


Ouai ... Ca fait 16 pixels de long et c'est tout gris comme les bois autour. Qu'est-ce que c'est? Peut-être, peut-être pas.
C'est pas possible! Je ne vois pas mieux que ça! Pourtant j'ai déjà photographié la bastille, c'est a coté du Néron et je voyais bien plus de détails.

Re-situons donc le problème.
Il existe quelque chose a voir sur une des bosses de la crête du Néron. Je veux le photographier. La vue normal depuis chez moi est :


Le télé objectif ne prend bien que 1/36e de la surface de cette image. A droite de l'image, il y a la Bastille. Oui elle est un peu plus proche : 5,5 km au lieu de 8km, mais regardons ce que l'on voit :


Hum, je triche un peu. J'ai mis le doubleur de focal. C'est a dire que maintenant je suis avec l'équivalent d'un 600mm ouvert a 8. C'est pas le même jour, ni la même heure, mais regardons les détails de cette image.


Là on voit tout et par habitude on connait la taille de ce que l'on voit. Un poteau ça fait moins de 10cm de large et on le voit bien. Je parle même pas des câbles du télécabine ou des croisillons de fenêtres qui sont bien plus petits.
Alors qu'en pensez-vous? Là on voit des détails de moins de 10cm et sur le Néron, on ne voit pas un truc qui doit faire près de 2m! C'est possible ça? Non, pas d'accord, c'est pas parce qu'il est une fois et demis plus loin.
Ha, vous voulez que je change d'heure de prise de vu et que je garde le doubleur. Ca peut se faire. Voici de nouveau le Néron :


Ha... Il y a quelque chose qui brille blanc au sommet de la bosse. Ca y est je l'ai. reste plus qu'a zoomer pour le voir.


Hum... encore déçu. C'est très probablement lui, mais il reste trop petit et l'on ne voit aucun détail. Ho... Ces vieux objectifs sont-ils aussi bon que cela. Il faut que j'essais mon nouvel. Il est moins ouvert 5,6 au lieu de 4. Il n'accepte pas le doubleur, mais il est stabilisé et il est autofocus. Faut voir :


C'est moins grandi, mais on voit aussi le point blanc au sommet de la bosse. Aller j'agrandi, on a l'habitude maintenant :


et on est déçu comme d'habitude aussi. Il semble un peu moins flou qu'avec l'autre télé de plus longue focale. C'est pas beaucoup mieux, mais c'est mieux. Est-ce la correction numérique des défauts de l'optique?
Maintenant que l'on le voit. On va donc pouvoir calculer sa taille. Combien fait-il de pixels?


J'en compte 11 au minimum. Voyons les autres données :
la focale de l'objectif 200mm soit 0,2m
la taille du capteur format DX = 16x24mm
le nombre de pixels 4000x6000
la distance du Néron 8Km soit 8000m
Il ne reste plus qu'a calculer. La taille du pixel est égale a 16/4000=0,004mm ou 24/6000=0,004mm=4e-6m soit 4x4 microns.
Un pixel projeté sur le Néron aura pour taille 4e-6/0,2*8000=0,16m
12 pixels font donc 12x0,16=1,92m. Ca colle. Il fait bien 2m, comme annoncé. Pourquoi on ne voit pas les détails?

Premier Bilan de tout cela :
- Le rendu des images RAW est bien meilleur que celui des JPG.
- La résolution des RAW n'est pas vraiment bien supérieur au JPG, mais les micro-contrastes donnent une lisibilité bien meilleur.
- L'éclairement de la scène est très important pour mieux résoudre les détails.
- Certaines images présentent des résolutions factices. Notre cerveau interprète un alignement de pixels atténués comme une information décisive, mais ça ne veux pas dire que l'on résout le motif. On ne voit que sa trace. On ne le voit pas vraiment. On ne le voit que parce que c'est un alignement. Quand ce n'est pas un alignement, comme le Lucky Luke on ne le voit pas.
- Les nouvelles optiques donnent d'aussi bon résultats, voir meilleur après passage par DXO que les anciennes, sans demander de trépieds, grace à la stabilisation.
- La couleur n'est pas résolue. On ne voit, selon l'éclairement, que du gris ou du blanc, si le motif coloré fait moins de 3 ou 4 pixels de large.

Et maintenant on fait quoi pour le Lucky Luke ?
On ne va pas en rester là. Je suis trop loin. Rapprochons nous. Le plus près possible me semble la base d'aviron a coté du pont d'Oxford. Le plus près c'est 2Km! Ca va pas encore être merveilleux. Sinon, il faut grimper le Néron, ou piloter un drone, ou mieux un hélicoptère.
Aller on tente et en stéréo S.V.P., la vue d'ensemble au 200mm sur format DX, a main levé grace au stabilisateur.


Depuis les berges de l'Isère au pont d'oxford, on est dans l'enfilade de la crête. Heureusement que je fais de la photo en relief pour détacher les plans. C'est mieux non?. Le Lucky Luke reste bien petit, alors que l'on est presque 4 fois plus près! Voyons l'image en détail:


Ca y est on voit Lucky Luke sur Jolly jumper. C'est donc bien cela, mais ça reste mal résolut. Heureusement qu'il y a le relief.
Vous voulez voir ces images autrement qu'en anaglyphe pour lunettes rouge/bleu, allez sur Visionneuse3D.
Je vous propose maintenant encore un zoom pour aller plus loin que les pixels. Comme si l'image était de 60 Mpixels au lieu de 24 Mpixels. Voici :


On gagne ou on gagne pas? Je n'en sais rien, mais avec le relief, on a l'impression d'être plus près, il est plus présent bien que tout déformé.
Rappelons nous aussi que cette figurine plate est plus grande qu'un homme!
En fait, prendre la photo d'un homme a 2km est plus, c'est quasi impossible. (sauf peut être avec un gros télescope.)
Ce Lucky Luke, ne serait-il pas un très bon test pour la qualité des optiques, ou le savoir faire du photographe?

Invitation :
Si vous passez un jour par Grenoble, allez au pont d'Oxford, sur la piste cyclable entre l'Isère et le club d'aviron et essayez de voir Lucky Luke. Si vous avez un téléobjectif essayez le. Si vous avez obtenus un résultat intéressant ou une conclusion, faites m'en part.
Qui sera le premier a voir fumer la cigarette?




Me contacter :
Si vous le désirez, je mettrais vos photos résultats ci-dessous, a condition qu'elles soient accompagnées de données techniques et éventuellement de commentaires.




JM Francillon a un autre point de vue :


Plus sympa, non ;-))
Photographié samedi 31 mai 2014.
« Si je pouvais raconter l'histoire en mots, je n'aurais pas besoin de trimbaler un appareil photo. » Lewis Hine

Retrouvez JM Francillon sur : http://www.jmfrancillon.fr/ ou http://jmf38.tumblr.com/


P.G. : J'aime bien ce point de vue, et ce cadrage, car il montre que ce Lucky Luke est très réussit avec sa haute vue sur la ville et aussi, car dans le coin inférieur droit on voit le pont d'Oxford sur L'Isère, lieu d'où je vous propose de tester vos optiques. Au loin le Drac serpente dans son lit tout droit. Au plus loin de cette partie droite ce trouve la position de mes premières photos vers Lucky Luke.
Merci JM.


Alpes-stero : technique photo.

[Aller à la page d'accueil en Français] [Here's the Home page for International reader]